Girls's Stories
Bienvenue à toi Very Happy

Sur ce forum, tu peux échanger, te confier, demander l'avis d'autres personnes de ton âge !

(: Rejoins-nous vite Smile

Girls's Stories

Un forum réservé principalement aux filles (mais les garçons ont le droit de venir donner leur avis !). Pour vous confier, aider les autres, donner votre, recevoir des conseils et partager.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mes créations littéraires ! Emm' :P

Aller en bas 
AuteurMessage
Emm'

avatar

Messages : 553
Réputation : 4
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 20
Localisation : /

MessageSujet: Mes créations littéraires ! Emm' :P   Sam 13 Nov - 20:51

Chacun ses passe-temps, moi c'est l'écriture !
Des nouvelles, rédactions au chansons !
Je posterai tout ici Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Litty_chan

avatar

Messages : 218
Réputation : 2
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 21
Localisation : Nekoland

MessageSujet: Re: Mes créations littéraires ! Emm' :P   Dim 9 Jan - 20:23

Des choses à poster ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.milky-pancake.net/nekolina/
Emm'

avatar

Messages : 553
Réputation : 4
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 20
Localisation : /

MessageSujet: Re: Mes créations littéraires ! Emm' :P   Dim 9 Jan - 20:49

J'avais complètement zaper ce sujet o.O
Bon bah alors oui je vais poster un petit truc :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emm'

avatar

Messages : 553
Réputation : 4
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 20
Localisation : /

MessageSujet: Re: Mes créations littéraires ! Emm' :P   Dim 9 Jan - 20:51

A l'origine, une rédaction fantastique devant contenir un miroir comme objet maléfique !

Reflet diabolique

J’étais là, face à ce reflet qui n’était pas le mien. Et malgré mon envie de fuir, je ne pouvais détourner mon regard de ces grands yeux.
Tout avait commencé il y a 5 mois, quand, sortant du lycée tout juste diplômée, je décidai de me rendre dans la capitale pour faire des études de Droit. Bien heureusement, j’avais déjà planifié mon avenir : un appartement m’attendait patiemment là-bas. L’entrée de l’immeuble se trouvait côté rue, plus précisément Rue des Tournelles mais la plupart des fenêtres de mon humble demeure donnait sur une petite cour sombre et sinistre : un grand saule frêle tendait sans relâche ses branches vers le ciel hors d’atteinte, un amas de pierre, carcasse de ce qui avait été autrefois un puits se cachait, comme honteux de sa beauté perdue derrière un pare-terre de fleurs aux tulipes fanées et aux tiges jaunâtres. On apercevait sous l’arbre, un vieux banc, si abimé qu’on ne distinguait plus la couleur d’origine. Mais malgré ce triste décor, je me plaisais bien dans ce petit coin qui n’était rien d’autre que mon nouveau chez moi. Dès mon arrivée, j’avais fait le tour des lieux. Une petite chambre en mansarde, une petite cuisine, une minuscule salle de bains… autant dire que je ne m’installais pas dans un duplex, mais je m’offrais tout de même le luxe d’un salon et d’un grenier pour entreposer mes affaires. C’est dans ce grenier, que j’achevais ma visite. Je descendis la petite échelle, ouvrait la trappe et me hissais à l’intérieur. L’atmosphère était étrange, calme et presque inquiétante… Une petite lucarne laissait entrer le jour, et dans le halo de lumière, je pouvais voir danser la multitude d’infimes particules de poussières. La pièce avait pour seul meuble, une coiffeuse, posée dans un coin, là ou la lumière n’éclairait pas totalement. Je m’en approchais intriguée. Elle était couverte de poussière et très ancienne. Six tiroirs de porcelaine, ornés de fleurs permettait de ranger les accessoires de toilette et un immense miroir ovale, encadrés par des dorures surplombait le tout. Immédiatement, j’eus envie de la descendre dans ma chambre, j’éprouvais pour cet objet, une sorte d’attirance. Était-ce à cause de son style ancien ou parce qu’il me rappelait ma défunte grand-mère ? Je n’en avais pas la moindre idée mais je savais que cette commode se retrouverait bientôt dans ma chambre.
En redescendant, je contactai le concierge en lui demandant gentiment de l’aide. Il accepta sans trop de problème. Et le lendemain vers midi, il sonnait à ma porte. Je lui ouvris : c’était un homme de la quarantaine, petit mais costaud qui avait l’air, à en juger par son nez, d’apprécier les boissons alcoolisés. Pourtant il me semblait bien sympathique et il monta avec moi dans le grenier pour voir le meuble que je voulais qu’il descende (en effet je ne lui avais pas précisé qu’il s’agissait d’une coiffeuse, ne trouvant pas cela fort utile). Mais lorsqu’il l’aperçut, il stoppa net, pris d’épouvante. Je me précipitai vers lui, affolée pensant qu’il faisant un infarctus. Mais ce n’est que quelques minutes plus tard que je me rendis compte que ce n’était, non son cœur qui lui faisait défaut mais ma coiffeuse qui lui avait glacée le sang.
« Vous ne pouvez prendre ce meuble dans votre chambre, ma chère, commença-t-il, les yeux ronds comme des billes.
- Et pourquoi donc ? Cela vous pose-t-il un problème ?
- Non c’est juste que ce n’est pas possible… Vous devriez vous abstenir de descendre ce meuble de malheur.
- Meuble de malheur ? Mais qu’avez-vous donc ? »
Il continua ainsi à essayer de me faire changer d’avis sans pouvoir ne serait-ce qu’une seule fois me donner une explication rationnelle. Il parlait du Diable le pauvre. Je me demandais s’il n’avait pas un peu bu avant de venir… Enfin, après un quart d’heure, il céda à ma demande et descendit le « meuble maudit ».
La nuit suivante, je dormis très mal, je fis des cauchemars sur le miroir de la coiffeuse, je ne sais si le concierge avait inquiété mon subconscient mais ma tête était remplie de
« Et si le concierge avait raison, et si ce miroir était diabolique ? »… Le lendemain je me réveillai épuisée comme si j’avais passé la nuit éveillée au lieu de dormir. Je n’arrivais à me défaire de l’image du concierge, de la lueur d’effroi qui avait traversé ses yeux au moment où il avait vu la coiffeuse… Et ce fut malheureusement pareil pour toutes les nuits qui suivirent pendant un mois… Mais jamais l’idée de remonter le meuble ne m’avait effleuré, je pensais que ce n’était qu’une simple fixation, une peur idiote que je voulais combattre.
Jusqu’à cette nuit là, où j’eus le malheur de me réveiller en pleine nuit. Il faisait chaud, j’étais trempée de sueur. Je venais de refaire le même cauchemar : je voyais la chambre, la porte, la penderie et mon lit, mais avec une fille dans mon lit. Une fille qui n’était pas moi. Cette fille se réveillait, regardait dans ma direction, et là elle sursautait, laissait échapper un petit cri… Était-ce moi qui lui causais cette frayeur ? Oui. Moi enfermée dans le miroir.
Je mis plusieurs minutes à me rendre compte que j’étais bien dans mon lit, entière. Alors réalisant que cette fois le cauchemar avait était pire que les autres fois parce que d’habitude, je ne me rendais pas compte que j’étais dans le miroir, je pris la sage décision d’appeler le concierge et de lui demander de remonter cette coiffeuse maudite. Sauf que je n’osais plus attendre, comme si c’était le dernier moment pour agir, que si je ne le faisais pas maintenant, il n’y aurait plus d’issue.
Je me relevais d’un bond et courais vers le salon. J’allumais la lumière, et composais le numéro du concierge. Bip…bip….bip. Tonalité incessante, il n’était pas là. Je retournais dans ma chambre, doucement, lentement, redoutant le moment où je passerais le seuil de la porte.
Elle était là, de l’autre côté du miroir, elle m’attendait. J’eus si peur que je voulus crier mais aucun son ne sortit. J’étais épouvantée, je saisis ma lampe de chevet et la lançai de toute mes forces contre la glace… La jeune fille du miroir attendit en souriant que le projectile ait attends la cible. Elle avait gagné, une fois de plus. La Mort avait gagné.
Le concierge arriva le lendemain, il avait reçu un appel en absence de ma part. Il toqua longuement à la porte, jusqu’à appeler les pompiers. Ils enfoncèrent la porte. je fus retrouvée dans ma chambre, couchée à plat ventre sur le sol. La moquette était tachée de sang… Et dans mon cœur était planté un éclat de miroir. Mes yeux étaient révulsés et un filet de sang sortait de ma bouche. Le concierge s’approcha du miroir, l’un des pompiers lui demanda de sortir, mais il eût juste le temps de lire l’inscription gravée sur le panneau de bois ayant soutenu mon miroir :
« A l’origine il y eût le goût des miroirs, rien de plus. Mais lorsque la Mort s’en mêla, rien ne fut plus qu’une histoire sanglante. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Litty_chan

avatar

Messages : 218
Réputation : 2
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 21
Localisation : Nekoland

MessageSujet: Re: Mes créations littéraires ! Emm' :P   Dim 9 Jan - 21:52

C'est tout simplement excellent. J'ai retenu mon souffle jusqu'à la fin, ton style est tellement élégant, tout retranscrit parfaitement les sentiments du personnage principal.
Je me suis prise à aimer ton histoire alors que d'accoutumée je ne suis pas une grande fan de ce type d'écrits.
Maintenant, le problème ce que je vais avoir peur du miroir qui se trouve dans ma chambre XD
Enfin, ça en valait la peine.
Bravo Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.milky-pancake.net/nekolina/
Emm'

avatar

Messages : 553
Réputation : 4
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 20
Localisation : /

MessageSujet: Re: Mes créations littéraires ! Emm' :P   Lun 10 Jan - 18:51

Merci :3
Moi aussi je suis traumatisé des miroirs maintenant xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoin'

avatar

Messages : 410
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/11/2010
Age : 21
Localisation : Ain

MessageSujet: Re: Mes créations littéraires ! Emm' :P   Mer 12 Jan - 14:44

Tiens, ça ressemble beaucoup a l'expression écrite de français ^^. Et je t'avais bien dit que ton histoire était trop bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emm'

avatar

Messages : 553
Réputation : 4
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 20
Localisation : /

MessageSujet: Re: Mes créations littéraires ! Emm' :P   Ven 14 Jan - 22:31

Merci ! Mais il me semble que t'as quand même eu une meilleure note que moi sur ce sujet non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoin'

avatar

Messages : 410
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/11/2010
Age : 21
Localisation : Ain

MessageSujet: Re: Mes créations littéraires ! Emm' :P   Ven 14 Jan - 23:33

18 ^^ Si tu veux je fais MON topic pour MES expressiosn ecrites ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emm'

avatar

Messages : 553
Réputation : 4
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 20
Localisation : /

MessageSujet: Re: Mes créations littéraires ! Emm' :P   Mer 19 Jan - 16:23

Bah si tu veux ^^
Faudrait aussi que je te passe le chapitre 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoin'

avatar

Messages : 410
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/11/2010
Age : 21
Localisation : Ain

MessageSujet: Re: Mes créations littéraires ! Emm' :P   Mer 19 Jan - 20:39

Oui, Plizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mes créations littéraires ! Emm' :P   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes créations littéraires ! Emm' :P
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» prix littéraires
» Emissions littéraires de la rentrée 2008
» Revues Littéraires
» Les agents littéraires - Cité du Livre - 17 décembre
» Agents littéraires, éditeurs et auteurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Girls's Stories :: Autres-
Sauter vers: